Eglises orientales : le pape appelle à collaborer avec Rome pour le choix des évêques

Hits: 21

Rencontre avec les patriarches (Traduction intégrale)

Zenit - 9 Octobre 2017

Le pape François a appelé les pasteurs des Eglises orientales catholiques à collaborer avec Rome pour « assurer de bons évêques aux Eglises particulières dispersées dans le monde ». C’était son encouragement, le 9 octobre 2017, en recevant au Vatican les patriarches et les archevêques majeurs, présents à Rome pour l’Assemblée plénière de la Congrégation pour les Eglises orientales.

Aux participants à l’assemblée organisée du 9 au 12 octobre, pour le centenaire de l’institution du dicastère, le pape a confié : « Je suis convaincu que l’on doit donner un essor et valoriser dans l’Eglise le nœud qui lie la collégialité au primat pétrinien. »

Voici notre traduction des paroles que le pape a prononcées lors de la rencontre.

Paroles du pape François

Vénérés et chers frères,

Je suis heureux d’être avec vous, Pères et Chefs des Eglises orientales catholiques, pour partager les joies et les douleurs des fidèles confiés à vos soins pastoraux.

La sollicitude pour toutes les Eglises se manifeste aussi à travers la communion hiérarchique avec l’évêque de Rome, successeur de saint Pierre. Etre évêque de Rome est le fondement du ministère pétrinien, qui est service de présidence à la charité et dans la charité (cf. Ign. Ant., Lett. ai Rom., Proemio).

Je suis convaincu que l’on doit donner un essor et valoriser dans l’Eglise le nœud qui lie la collégialité au primat pétrinien, pour exercer un “primat diaconal”, celui du Servus servorum Dei.

Parmi les devoirs du Successeur de Pierre, comme cela fut pour l’élection de l’apôtre Matthias (cf. Ac 1,15-26), il y a celui d’assurer de bons évêques aux Eglises particulières dispersées dans le monde. A vous et à vos Synodes, je demande de collaborer à ce service si important, pour identifier des hommes adaptés à ce ministère.

A présent je vous laisse la parole, et je chercherai à répondre à vos questions.